Trousse de secours…C’est du lourd

David MARTIN

Je viens de composer ma trousse de secours. C’est du lourd. En prix, j’en ai eu pour plus de 80 Euros. Moi qui me soigne avec l’Homéopathie, j’en ai jamais eu pour autant ;-). Et en terme de poids, c’est aussi ce qui pèsera le plus lourd dans mon sac. Mais je n’ai pas trop de choix pour une randonnée aussi intensive :

  • Genouillère rotulienne si je ne veux pas que mon genoux droit me lache dans les descentes
  • Crème pour les pieds pour les durcir déjà 10 avant le départ
  • Baume chauffant pour les muscles si je dois attaquer dès le matin
  • Baume relaxant si c’est trop dur en fin de journée
  • Spray antimycosique pour les pieds (ben oui, les Cèpes et les Morilles ne poussent pas que dans les forêts…)
  • Crème solaire (Ca risque de commencer à taper fort entre avril et mai)

Après c’est de la bricole, mais utile au cas ou…(aspirine, collyre, bande, pansement, etc.)  Je suis curieux de voir le poids de la chose.  J’ai essayé de faire un compromis mais la liste recommandée au bon randonneur a du gros bon sens.  Le corps est tellement sollicité durant ces 1000 km.  J’espère ne pas avoir à m’en servir, sauf peut-être pour les autres :-).  Une forme de Saint-Bernard <:-)


Laisser un commentaire