J+22 – Stationné sur une aire de repos

David MARTIN

Après avoir été voir un ostéopathe hier à Astorga, ce dernier m’a confirmé la nécécité de m’arrêter durant 1 journée. Après un long massage et la pose d’un strap imprégné d’anti-inflamatoire, que je vais devoir garder durant 5 jours, je pourrais reprendre le chemin demain.

David (l’ostéo) m’a confirmé que si je n’avais pas pris cette décision hier de me faire rappatrier en taxi, j’aurais certainement eu de sérieuses conséquences sur le court, voir même le long terme…La plus immédiate aurait certainement été celle d’abandonner le chemin… El Camino m’aura appris à écouter ce corps que j’ai trop souvent négligé dans le passé. Dans ma vie quotidienne, j’ai trop souvent été toucher ses limites, voir même été les dépasser…

Je profite donc de cette pose pour faire un point sur le chemin parcouru et prendre le temps de visiter un peu plus la ville d’Astorga. Les gens ici sont vraiment très gentils contrairement aux dernières étapes où le contact n’a pas toujours été très facile, même en présence d’Augustin qui est Espagnol et avec qui je marchais depuis quelques jours. Le pélerin n’est pas forcément le bienvenue partout…

D’ici ce soir, je vais certainement revoir certains autres des précédents pélerins qui avaient pris une journée supplémentaire pour visiter León. Je n’avais pas ce désir de rester dans une grande ville malgré le beau temps et le véritable intérêt culturel de cette ville.

Je reprendrai donc le chemin dès demain et je marcherai certainement seul dans les journées à venir. Ce qui n’est pas une contrainte en soi mais bien plus un besoin. Augustin reprendra donc aussi son chemin seul à partir d’aujourd’hui.


Laisser un commentaire