[LIVRE] IMMORTELLE RANDONNÉE : Compostelle malgré moi – de Jean-Christophe RUFIN

David MARTIN

Immortelle randonnée : Compostelle malgré moiJe viens de lire le dernier livre de Jean-Christophe Rufin« IMMORTELLE RANDONNÉE : Compostelle malgré moi ». Un récit drôle et rempli d’humilité.

J’ai retrouvé dans cet ouvrage :

  • La perception des autres à l’annonce de notre aventure et notre incapacité à répondre où d’expliquer nos motivations ;
  • Nos croyances, notre orgueil et nos peurs qui se révèlent dès nos premiers pas, puis disparaissent au fil du chemin ;
  • Ces rencontres magiques qui sont rarement de simples hasards ;
  • Nos émotions qui apparaissent sans crier gare mais aussi sans hasard, qui nous submergent et souvent exultent à l’approche de Santiago ;
  • Notre lien avec la religion et/ou la spiritualité – Catholique mais aussi Bouddhiste – seule religion à se présenter comme une philosophie ;
  • Notre rapport avec notre corps, avec notre sac à dos, avec les kilomètres qui passent et avec ces choses essentielles qui motivent nos journées de marche.

J’ai beaucoup rit, rit aussi de moi en me revoyant sur ce Chemin.

Entrevue de Jean-Christophe RUFIN

Présentation par l’éditeur / Quatrième de couverture

Jean-Christophe Rufin sur le Camino del Norte

Jean-Christophe Rufin a suivi à pied, sur plus de huit cents kilomètres, le «Chemin du Nord» jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle. Le Camino del Norte est Beaucoup moins fréquenté que la voie habituelle des pèlerins, cet itinéraire longe les côtes basque et cantabrique puis traverse les montagnes sauvages des Asturies et de Galice. «Chaque fois que l’on m’a posé la question : « Pourquoi êtes-vous allé à Santiago ? », j’ai été bien en peine de répondre. Comment expliquer à ceux qui ne l’ont pas vécu que le Chemin a pour effet sinon pour vertu de faire oublier les raisons qui ont amené à s’y engager ? On est parti, voilà tout.» Galerie de portraits savoureux, divertissement philosophique sur le ton de Diderot, exercice d’autodérision plein d’humour et d’émerveillement, Immortelle randonnée se classe parmi les grands récits de voyage littéraires.

Cet ouvrage est édité aux Éditions Mollat et aux Éditions Guérin

Merci pour ce récit.


5 commentaires pour “[LIVRE] IMMORTELLE RANDONNÉE : Compostelle malgré moi – de Jean-Christophe RUFIN”

  • Ybert Josette dit:

    Ayant préparé en janvier 2008, les étapes sur le sentier du Nord pour le projet de l’OSEMP, orchestre dont je suis présidente, collaborer avec les marcheurs et les groupes artistiques à fin de construction d’un centre de vacances pour handicapés et leur famille, je viens de lire le livre de Jean-Christophe Rufin et j’aimerais lui poser quelques questions. Comment puis-je le contacter?
    Je vous remercie.
    Josette Ybert

  • Angelina dit:

    Un grand récit de voyage en effet, j’ai beaucoup apprécié le ton distancié, l’humour et l’humanité qui se dégage de ce texte. Une lecture à ne pas rater à mon avis

  • Anthony E. Anderson dit:

    On l’entend souvent, de la bouche de ces personnes qu’on écoute avec condescendance: «Ils n’ont pas pris le Chemin, le Chemin les a pris.» Jean-Christophe Rufin , académicien, auteur à succès, ancien ambassadeur, était également de ceux qui haussaient les épaules en entendant ces paroles: «Elles sentent la secte à plein nez.»Et puis il s’est laissé prendre. Car le Chemin vous prend. De cette expérience, il en a ramené un récit rafraîchissant et plein d’humour. C’est Candide à Saint-Jacques-de-Compostelle , mais, attention, vous ne trouverez nulle trace d’ironie, non, l’auteur étant plutôt généreux dans l’autodérision.

Laisser un commentaire