À propos de moi

 

L'anêsse Lola des Cévennes - Chemin de Stevenson

Ce site est dédié à mes proches qui me soutiennent dans cette aventure et aux randonneurs ou pèlerins qui pourraient décider un jour de prendre le Chemin en direction de Compostelle. Cet espace est donc un échange d’expériences sur une épreuve physique, parfois une préparation technique & logistique, mais avant tout sur le partage de moments que l’on vit sur le Chemin, souvent peu anodins.  J’arrive aujourd’hui à un tournant de ma vie et la découverte de la randonnée a été pour moi une source de liberté et de prise de conscience saisies durant l’été 2008 sur le Chemin Stevenson à travers les Cévennes, accompagné de l’ânesse Lola.
 

Me contacter »

Le temps de s’interroger

Arrivé à l’âge de 42 ans, j’ai décidé de faire ce voyage afin de réaliser un point sur ma vie et en revenir plus serein pour l’avenir.  A ce passage charnière, le Chemin me permettra de clarifier mes véritables passions et désirs trop souvent confondus ou noyés dans le quotidien.

Sortir d’un état de confusion

Il nous semble parfois que tout nous échappe et que nous ne savons plus trop où nous en sommes. Nous cherchons alors à retrouver de la clarté, un équilibre dans notre vie. Un peu comme un bateau qui se dirige grâce à la lumière d’un phare.

Cette sensation de clarté, d’équilibre nous vient quand nous nous sentons tout simplement bien. L’expérience humaine d’avoir le sentiment de savoir où nous allons est avant tout une expérience kinesthésique. C’est-à-dire une expérience qui se passe dans notre ressenti, notre propre intuition, pour ne pas dire notre instinct. Plus nous nous sentons bien, plus nous savons où nous allons dans notre vie.

Pour se dégager de cette confusion, il me faudra répondre le long du chemin à des questions simples mais pourtant essentielles. L’idée n’est pas de se regarder le nombril, mais simplement de se (re)centrer, se (re)mettre en phase avec soi-même, son entourage proche et son environnement :

  • Qu’est-ce que j’aime ?
  • Qui est-ce que j’aime ?
  • Qu’est-ce que je déteste ?
  • Qu’est-ce qui me passionne ?
  • Qu’est-ce que je veux réellement ?
  • Qu’est-ce qui me motive vraiment dans la vie ?

Le Chemin et notre chemin de vie

Nous avons détourné l’essentiel de notre vie où le paraître remplace l’être et l’authenticité.  Un exemple que je trouve intéressant est le mot Curriculum Vitae. Ce mot a une définition que nous avons totalement détournée afin de couvrir certaines fins mercantiles, alors que son sens original est totalement indissociable de notre vie personnelle.

CURRICULUM VITÆ : n.m. (fin XIXe) ; mots lat., “chemin de vie”

Compostelle, c’est aussi des rencontres que l’on y fait au bord du chemin :

  • Des personnes qui nous demandent pourquoi nous sommes sur le chemin,
  • Ceux qui souffrent et désirent confier leur souffrance à saint Jacques ou lui formuler une demande,
  • Et enfin, et c’est précieux, ceux qui désirent nous aider !

Comme dans la vie, sur le Chemin chacun marche et avance avec sa motivation   :

  • Pour récapituler sa vie avant un tournant,
  • Pour prendre du recul par rapport à sa vie professionnelle,
  • Pour réaliser quelque chose seul, de difficile et voir combien nous pouvons aller au-delà de ce qu’on croit être nos limites, sans en faire une épreuve purement physique…

Avec toutes les rencontres merveilleuses, que l’on soit accompagné ou non, Compostelle est très solidaire mais aussi très solitaire. Une (dé)marche toute personnelle qui demande la plus grande des ouvertures sur l’environnement et sur les gens rencontrés en chemin.

Si en arrivant à Saint-Jacques de Compostelle, nous voulons simplement croire avoir fait le chemin, c’est surtout le chemin qui nous aura fait !

Vous désirez me contacter ?

Me contacter »