Mar 26 2011

Entrevue d’Alix de Saint-André à propos du Chemin

par David MARTIN

Belle entrevue vidéo d’Alix de Saint-André sur son 6ième livre « En avant, route ! » qui relate ses 3 expériences du chemin.

Une entrevue vraie et sincère qui décrit bien, au départ, nos sacs pleins d’idées préconçues, qui s’envolent une à une, au fil des étapes. Nous aimons bien croire que nous faisons le Chemin. C’est pourtant le Chemin qui nous fait !

Comme Alix le dit bien : « La méditation, ça vient très tard ! »


Entrevue d’Alix de Saint-André sur le pèlerinage de Compostelle par la-croix

 


PS :
L’apôtre André est le deuxième apôtre cité par Matthieu et Marc. Dans l’Évangile selon Jean, il fait en revanche partie des deux premiers disciples appelés (le deuxième n’est pas nommé) et c’est lui qui va trouver Simon (saint Pierre), pour le conduire à Jésus1. Pour cette raison, la tradition ecclésiastique lui donne le titre de « Protoklite » ou « Premier appelé » (par le Seigneur). Ce n’est peut-être pas un hasard d’avoir le chemin. Croyant ou pas ! 😉


Juil 19 2010

Dimanche 25 juillet 2010 – 09h30, tous les pèlerins aux pieds de la Cathédrale Notre-Dame de Paris.

par David MARTIN

Message de Ferdinand Soler
http://compostela2010.free.fr

« Ami(e)s pèlerin(e)s,

A l’occasion de l’Année Sainte Compostellane 2010, nous donnons rendez-vous à tous les pèlerins le
DIMANCHE 25 JUILLET 2010, à 09h30, aux pieds de la statue équestre de Charlemagne, sur le parvis de la Cathédrale Notre-Dame de Paris.
Le Saint-Office sera célébré et chanté en grégorien à 10h00, en la cathédrale même.

En cette année sainte et en ce glorieux jour de l’Apôtre saint-Jacques le Majeur, sera marqué comme le jour de la renaissance de la prestigieuse Confrérie Saint-Jacques-aux-Pèlerins, qui rayonnait sur Paris au Moyen-âge.

A l’issu de la Messe, nous nous déplacerons et irons tranquillement nous ravitailler (des supérettes sont ouvertes le dimanche) afin pique-niquer tous ensemble, dans le square de la Tour Saint-Jacques (75004), vers 12h00.

Venez nombreux et portez votre coquille de pèlerin autour du cou !!!

Pour tout renseignement : 06 20 65 47 30

Merci.


Ferdinand Soler
http://compostela2010.free.fr »


Juin 15 2009

Le chemin continu…

par David MARTIN

Lotus1Suite aux discussions que j’ai pu avoir avec mes rencontres les plus marquantes du Camino, j’avais pris alors la décision de m’intéresser au Bouddhisme dès mon retour. Aujourd’hui c’est chose faite ! Je me suis offert deux ouvrages écrits par le Dalaï-Lama afin de comprendre et d’appliquer certains préceptes dans mon quotidien.

Le bouddhisme est, selon les points de vue, une philosophie, une spiritualité ou une religion apparue en Inde au Vième siècle av. J.-C. Le bouddhisme présente un ensemble ramifié de pratiques méditatives, éthiques, de théories psychologiques, philosophiques abordées dans la perspective du plein épanouissement humain, et ce, en relation personnelle avec une réalité spirituelle. (Cf : http://fr.wikipedia.org/wiki/Boudhisme).

La fleur de Lotus est un des huit symboles du bouddhisme. Ses racines sont dans la vase, sa tige est dans l’eau et sa fleur flotte majestueusement sur l’eau. Ceci représente la progression de l’âme au travers d’abord du matérialisme, en passant par l’eau de l’expérience avant d’atteindre le soleil de l’illumination.

En France, sur les six grandes religions connues, cinq d’entre elles possèdent un organe accepté tant par les fidèles intéressés que par l’Etat et considéré par les pouvoirs publics comme leur interlocuteur officiel et dont l’Union bouddhiste de France en fait partie (http://www.bouddhisme-france.org). Elle compterait aujourd’hui entre 230 et 500 millions d’adeptes dans le monde.

Pour le moment je ne souhaite pas que cette philosophie devienne une religion, mais simplement un support de pensées pour une vie plus fluide et limpide. Je ne prétends pas devoir atteindre la sagesse (la sagesse, est déjà de savoir qu’il est impossible de l’atteindre dans absolue) mais d’apprendre à mieux canaliser certaines énergies et vivre en plus grand accord avec moi-même, mon entourage et l’environnement qui m’entourent.

C’était une des bonnes intentions de mon Chemin afin de le poursuivre dans cette voie. Celle du juste milieu !


Juin 4 2009

Merci !

par David MARTIN

J’aimerais remercier (je vais éviter de faire comme à la remise des Césars)… toutes les personnes qui ont publiées des commentaires très sympa et qui m’ont envoyées leurs encouragements.  Je n’ai pas eu l’occasion de le faire individuellement, mais j’ai vraiment beaucoup apprécié. Chaque message me donnait une énergie supplémentaire pour ce Chemin.

J’aimerais particulièrement remercier ma conjointe, mon fils de 4 ans et mon entourage (familles et amis) qui m’ont soutenus, et qui surtout, ont supportés mes dernières humeurs avant mon départ (pas facile le gars…il était vraiment pressé de partir prendre l’air).  Merci encore pour leur patience et leurs encouragements, sans lesquels je n’aurais certainement pas pu réaliser ce périple organisé très rapidement.

J’aimerais remercier Dieu et ses Saints d’avoir supportés mes odieux blasphèmes proférés contre l’Eglise catholique romaine ;-). Une organisation avec laquelle je ne suis toujours pas réconcilié, malgré le Chemin que j’ai parcouru et que je sois originairement de confession Catholique (mais aujourd’hui Agnostique).
J’aimerais que les personnes de cette religion ne le prennent surtout pas de façon personnelle, car j’ai une sincère admiration et un profond respect pour ceux que j’ai pu rencontré sur le chemin et qui ont su m’ouvrir le coeur.
Mais j’avais parfois besoin de remettre certaines choses dans leurs contextes. Surtout quand on marche sur un chemin qui était autrefois protégé par l’ordre du Temple, organisation initialement fondé pour les pèlerins et qui rejoint Saint-Jacques-de-Compostelle, ville située dans une région de culture Celtique qui connaissait l’omniprésence de druides : deux organisations (entre autres…) qui ont été exterminées par l’Eglise catholique car trop puissantes et menaçantes pour elle.

Je remercie encore toutes les belles rencontres que j’ai pu faire sur ce chemin, qui m’ont tous beaucoup apportés par leurs gentillesses et leurs échanges sincères. Certaines vont restées gravées à jamais – Jenofa et Elena (Bayonne), Augustin (Sevilla), Rebecca (Berlin), Richard (Montréal).

J’espère bien refaire le Camino.  Certainement celui du Nord, le chemin qui avait été ma première inspiration.

Amicalement,

David,


Mai 6 2009

J+20 – 4 jours monotones

par David MARTIN

Cela fait 4 jours depuis Boadilla del Camino jusqu’à Villadangos que je dois m’enfermer dans ma coquille avec mon iPod sur les oreilles pour contrer la monotonie du Chemin et ne pas voir la route N120 que nous devons longer…Aucune photo particulière où l’on retrouve de moins en moins de monde que nous connaissions depuis quelques jours.  A se demander s’ils n’ont pas fait une halte prolongée sur Leòn ou pris un bus pour passer ces étapes sans intéret touristique.

Le bruit des camions et l’odeur de la poussière et du gasoil nous cassent  le moral.  C’est dur et la chaleur commence à être de la partie.  Les tendons de mes pieds commencent à me faire mal depuis 2 jours et cela n’aide pas.  Je suis en limite pour des tendinites et je dois carburer dès le matin à l’Ibuprophène. Une chance que j’entends très bien mon corps me parler : hier j’ai évité une ampoule juste avant un chemin défoncé et en descente sur 1 km et aujourd´hui j’ai évité la tendinite de peu.  Je me suis immédiatement arrêté pour me soigner dès les premières alertes de mon corps. Le Chemin c’est aussi cela, savoir s’écouter.  Un australien est mort il y a 5 jours d’un arrêt cardiaque alors que tous les signes et les autres pelerins lui avaient dit de ralentir sa cadence.  Cela fait le 4 ième décès que j ‘entends parler depuis mon départ…

Je suis impatient de voir une peu de nature et d’atteindre le O Cebreiro pour me dégager la vue, l’esprit et le reste…


Mai 2 2009

Difficultés de mise à jour du Blog & nouvelles

par David MARTIN

Il est vraiment difficile de mettre a jour le Blog sur le chemin de Compostelle.  Les réseaux WIFI sont rares et  trop souvent sécurisés.  J’aimerais pouvoir le faire depuis mon iPhone pour y ajouter mes photos de mes journées.  Pourtant des PC sont de plus en plus disponibles dans les Albergues avec Internet mais les ordinateurs sont vieux, lents et les connexions de très mauvaise qualité dans certaines régions reculées. Aussi l’application WordPress pour iPhone plante souvent et demande même un redémarrage complet de l’iPhone 1 fois sur 2. Pourtant je ne manque de prises de vue et de commentaires sur ce Chemin toujours très surprenant tant dans les rencontres que dans la beauté des paysages.  Vous me direz que je ne suis pas là sur le chemin pour surfer sur le Net… Mais pourtant j’aimerai partager ce voyage avec mes proches et mes amis et cela reste le moyen le plus  direct et le plus instantané.  Je vais essayé de pousuivre cette mise à jour sur le chemin.  Si le symbole de la coquille St-Jacques ressemble à celui du logo du Logo Wifi (Dixit mon ami Max), il permet seulement de communiquer avec un certain J.C. mais pas avec le reste du monde.  Il y a des privilégiés sur ce Chemin…

Pour le reste, je n’ai pas à me plaindre le temps est parfait : plutôt beau et frais (15 à 20 deg).  Depuis mon départ j’ai accusé seulement une seule matinée de pluie et une petite averse en fin de journée, il y a 2 jours.  Côté santé, j’ai eu la chance de ne pas avoir d’ampoules aux pieds ou encore des tensions musculaires violentes (type tendinites) contrairement à beaucoup de pélerins ici.  Même les mieux préparés ont à souffrir du Chemin.

Si je ne ressents que tous les muscles de corps jour après jour, c’est plutôt le mental qui travaille.  Le chemin occupe mon esprit, mes pensées, mes rires, mes pleurs. Moi, qui ne suis pas croyant envers l’Eglise Catholique, je peux dire que le chemin nous dépasse parfois tous . Il fait ressortir nos trippes, nos douleurs, nos émotions et il n’est pas rare de voir pleurer ou que quelqu’un nous avoue avoir pleurer sur le chemin.

Une expérience que je ne regrette pas de vivre.

A suivre,


Avr 12 2009

Un trésor sur le chemin…

par David MARTIN
A télécharger d'urgence avant de commencer le chemin !

Cliquez pour voir un exemple !

J’ai trouvé un premier trésor sur le Chemin !

Un véritable cadeau disponible dès la première étape, juste avant mon départ.  Ce trésor – les Cartes-Esprit est composé de 24 fiches à utiliser au grès de son propre chemin. Cette démarche me rappelle un peu les épreuves d’initiation du personnage du roman de Paulo CoehloLe Pèlerin de Compostelle. J’aimerais sincèrement remercier l’Albergue l’Esprit du Chemin de Saint-Jean-Pied-de-Port pour cette belle offrande.

Ces cartes contiennent des questions, des suggestions et des citations pour la route qu’il est possible de télécharger et d’imprimer ou encore, de garder sur son iPhone, si c’est possible. Les Cartes-Esprit sont donc une véritable source de réflexion pour se recentrer tout le long du chemin et pour se poser les bonnes questions dans notre vie passée, présente et à venir…c’est à dire celles qui sont essentielles pour notre existence.

  • LES FICHES : Les Cartes-Esprit sont disponibles en cliquant ici !
  • LE MODE D’EMPLOI : Le mode d’emploi et d’utilisation est disponible en cliquant ici !

N.B. : Cliquez aussi sur l’illustration de cet article pour visionner un exemple de fiches !