Avr 11 2009

Cartes, coordonnées GPS & iPhone

par David MARTIN

3phone_screenshot1Même si le chemin ne nécessite pas trop de cartes topo, j’aime bien savoir où je suis.  Ca fait aussi parti du jeux de la randonnée. Toutes mes cartes topographiques sont donc prêtes. J’ai fait des captures de cartes qui sont accessibles via mon iPhone en OFFLINE.  Donc, si je le veux ou si je suis perdu et si je n’ai pas de de signal GPS,  je pourrais toujours voir où je suis et où je vais.

J’en ai profité pour diffuser sur le superbe site GPSies.com tout le chemin Camino Francés, étape/étape, et le diffuser sur ce Blog pour le rendre public….Ca pourra aider les autres pèlerins dans la recherche de cartes comme moi (même si, sans rire je préfére une bonne carte en papier de type IGN). J’ai ensuite exporté les données vers mon logiciel Trails qui me permet de suivre sur des cartes l’avancée en le couplant au chemins et aux Waypoints donnés par le site http://www.caminosantiago2010.es qui a diffusé tous les chemins en version GPS (mais uniquement KMZ (Google Earth)) en vue du prochain Jubilé, qui aura lieu l’année prochaine.  Merci à eux…mais ça n’a pas été simple de les trouver. Même dans Google. Alors, j’en ai profité pour diffuser le chemin sur Google Maps. Et au final, j’ai saisi les coordonnées de chaque ville de fin d’étape à atteindre dans l’application GPS/Boussole GPS MotionX sur l’iPhone.

Si avec ça j’ai encore un doute ou si je trouve à me perdre, je serais le Geek le plus naze :-). Même si l’on a pas besoin de mobile et encore moins d’iPhone pour faire ce chemin, j’ai tout de même des virements bancaire à faire, des données à remettre, et des nouvelles à donner un peu au gens qui me soutiennent. J’avoue que cette iPhone est vraiment adapté à plein de choses (même lampe de poche et niveau à bulle…Ben oui ! Dans les montées sur le chemin, la nuit, ça peut servir ! :-))

Donc les étapes sont maintenant exportables depuis ce site dans toutes les versions que vous voulez : GPX, KMZ, Garmin et le reste…(voir la page « Mon itinéraire« )

PS : Au passage, tout ce travail m’a pris 3 jours…Merci qui ? 😉


Avr 7 2009

Le tracé de mon itinéraire

par David MARTIN
Extrait de carte topographique par GPSies.com

Extrait de carte topographique par GPSies.com

Je suis en train de me demander si je vais me doter d’un guide en papier qui permet de suivre le chemin au travers de belles pages en couleurs…Mis à part l’avantage sur quelques connaissances historique du chemin, je trouve cette solution inadéquate. Un gros morceau de papier que l’on ne sort jamais du sac, qui a un poids considérable et le plus drôle auquel on ne suit que très rarement les conseils.

Je suis en train de me dire que si sur le chemin j’ai besoin d’une information, il suffira de demander ou alors, dans le pire des cas (et s’il y a du réseau) de sortir mon iPhone pour chercher l’info. Pour faire le chemin, on trouve une pléthore de Guides commercialisés qui recensent des adresses d’hôtes qui auront bien voulu payer pour se faire référencer. Personnellement je pense que je vais préférer suivre mon intuition et vagabonder au gré du chemin et de mes envies et vivre le chemin comme il aura décidé.

Aucune carte topographique ne semble disponible dans le commerce. Comme nos cartes très détaillées comme nous pouvons en trouver grâce à l’IGN et qui recensent les chemins de randonnées. C’est plutôt dommage. Pour Compostelle, l’IGN publie une carte mais pour les chemins français. Le chemin s’arrête à la frontière. Je me suis fais avoir ! Je pensais en achetant cette carte, trouver celle allant jusqu’à la destination… mais nada, quechi, peau de balle.

Je suis donc en train de tracer mes itinéraires journaliers et faire des copies des cartes (en format image JPG) que je serais alors capable de lire sur mon iPhone en OFFLINE, avec suffisamment de précisions, sans avoir besoin d’une connexion GPS.

Voici donc l’accès à mon itinéraire journalier et les cartes :